Modules d'initiation: Praticien Mouvements alternatifs pluriels (M.A.P.) module 1

Session : MAP 2016 - 1 / Bases des thérapies brèves (1) 10J

Plus de 10 places disponibles.

Liste des séances

  • Principes et outils 1/3

    • Date : lundi 01 février 2016
    • Lieu : 124 rue de la Citadelle à 7500 Tournai - salle B0
    • Horaire : 9h-17h
    • Durée : 7,0
    • Formateur : Doutrelugne Yves
    • Programme :

      LES PIONNIERS : Naissance et croissance de la Thérapie Brève.   

      PRINCIPES :

      • Une analyse n’est pas une thérapie
      • Qu’est-ce qu’une Thérapie Brève ?
      • La Systémique : rapports de l’Ecole de Palo Alto avec Milton Erickson.
      • Construction de la réalité : cadrage et recadrage.
      • La connaissance du pourquoi n’est ni nécessaire ni suffisante pour changer
      • Changement ou pansement ?

      OUTILS

      • Touriste, Plaignant ou Client ? Comment travailler avec des patients peu motivés
      • Définition du problème et de l’objectif
      • On apprend en faisant. Progressivité. Position de l’anthropologue. Utiliser ce qui est présent. Doubles liens.
      • Paradoxes  + interventions paradoxales
      • Quinze tactiques et stratégies
      • Deux grilles d’intervention
      • Exercices (Cas Peter Brookes), vidéo et travail de cas cliniques apportés par les participants

  • Principes et outils 2/3

  • Principes et outils 3/3

  • Psychotrauma, hypnose, EMDR, intro MAP

    • Date : samedi 06 février 2016
    • Lieu : 124 rue de la Citadelle à 7500 Tournai - salle B5
    • Horaire : 9h-17h
    • Durée : 7,0
    • Formateur : Barrois Isabelle
    • Programme :

      Les accidents de toutes natures, les catastrophes naturelles, les attentats, les sévices (physiques, moraux et sexuels) et autres actes de violence perpétrés dans des contextes divers laissent à leurs victimes des séquelles variées : troubles anxieux (e.a. phobiques), troubles du comportement alimentaire et/ou sexuel, troubles psychosomatiques, état de stress post-traumatique (P.T.S.D) etc.

      Jusqu’il y a quelques années, les soignants formés à cette technique utilisaient souvent l’hypnose pour travailler le souvenir traumatique. Leur premier choix actuellement est souvent le traitement des traumatismes par stimulations alternées pour sa simplicité et son efficacité.

      Les objectifs:

      • décrire et repérer les symptômes cliniques de l’ESPT (Etat de stress post-traumatique)
      • décrire les autres pathologies issues de psycho traumatismes
      • décrire une procédure hypnotique (au moins) de traitement de l’ESPT
      • pratiquer les mouvements alternatifs dans l’installation d’une  Place Sûre Active (PSA)
      • pratiquer le protocole « Trauma » ou « Problème » ou  protocole de Shapiro
      • pratiquer le travail par Mouvements Alternatifs dans une phobie traumatique

      Description du contenu :

      1. Approche clinique de l’ESPT : psychopathologie commentée
      2. Notions de neurophysiologie élémentaire du psycho traumatisme
      3. Nature hypnotique du moment traumatique ; Utilité de l’hypnose dans le traitement de l’ESPT
      4. Hypnose : cinq outils
      5. EMDR et MATH (Mouvements Alternatifs en Thérapie et Hypnose) : évolution d’un modèle et enrichissement. Place de l’hypnose.
      6. Place Sûre Active (PSA) et exercice
      7. Protocole « problème » : de Shapiro au MATH

      Mise en pratique pédagogique à travers une séance vidéo

  • Bases TOS 1/3

    • Date : jeudi 12 mai 2016
    • Lieu : 124 rue de la Citadelle à 7500 Tournai - salle B5
    • Horaire : 9h-17h
    • Durée : 7,0
    • Formateur : Vallée Alain
    • Programme :

      Le constructivisme
      À partir de l'oeuvre des philosophes Ludwig Wittgenstein et Jacques Derrida, puis des travaux de Michel Foucault notamment, s'est dessinée la conception constructiviste de la réalité, c'est-à-dire que la réalité telle que nous la concevons est la résultante des différents discours portés sur tel ou tel phénomène. Si, dans un groupe, cette résultante peut arriver, spontanément ou non, à désigner tel ou tel comportement comme problème ou déviance ; de la même façon, il est possible de parvenir à construire une nouvelle description qui ne désignera plus le comportement en tant que problème sans solution, mais éventuellement, en tant que non-problème, limitation, voire même nouvelle ressource.

      Le point de vue solutionniste
      Le passage de la conception du problème-toujours-là à celle d'une solution qui dissout le problème passe par la notion de la découverte d'une exception qui rend inacceptable la notion de permanence du problème. Cette différence qui crée une différence, à travers la découverte de l’exception, est l'apport fondamental du point de vue solutionniste.

      À partir de ces conceptions et de l'apport de Milton Erickson, célèbre thérapeute étasunien ,et de celles du BTC de PaloAlto ,est né un ensemble de techniques  (Steve de Shazer, Imsoo Kim Berg et W O’Hanlon )  dont la notoriété s'est faite principalement sur l'utilisation en psychothérapie, mais qui est également parfaitement utilisable dans la guidance (coaching) de personnes ou de groupes confrontés à des situations décrites en termes de problème pour les amener à une situation décrite en termes de solution adaptée.

       

      Programme
      • La création de l’alliance
      • Expériences de communication : savoir écouter littéralement ce qui est dit.
      • Exercices de reformulation.
      • Exercices de  questionnement en vue de trouver-créer un objectif.
      • Evaluation de l’alliance

  • Bases TOS 2/3

    • Date : vendredi 13 mai 2016
    • Lieu : 124 rue de la Citadelle à 7500 Tournai - salle B5
    • Horaire : 9h-17h
    • Durée : 7,0
    • Formateur : Vallée Alain
    • Programme :

      Outils spécifiques du courant solutionniste
      Orientation « Présent et futur » par la construction de l’objectif en termes hypnotiques, y compris à l’aide de mouvements Alternatifs (M.A.T.H). Question du miracle

      Le compliment

      La question miracle

      Le questionnement de suite

  • Bases TOS 3/3

    • Date : samedi 14 mai 2016
    • Lieu : 124 rue de la Citadelle à 7500 Tournai - salle B5
    • Horaire : 9h-17h
    • Durée : 7,0
    • Formateur : Vallée Alain
    • Programme :

      Les apports constructionnistes et narratifs
      Le questionnement appréciatif

      Exceptions, tâches basées sur les exceptions

      Conversations sur les Ressources, transfert de ressources, compliments directs et indirects

  • Bases NAR 1/3

    • Date : mercredi 23 novembre 2016
    • Lieu : 124 rue de la Citadelle 7500 Tournai - Salle B5
    • Horaire : 9h-17h
    • Durée : 7,0
    • Formateur : Barrois Isabelle
    • Programme :

      Présentation de l’approche narrative, origines et histoire.

      Les Cinq Cartes narratives de White

      Externalisation : naviguer avec l’échafaudage de la carte de déclaration de position N°1 pour permettre à la personne de se dissocier de son problème, cartographier l’influence du problème sur les domaines significatifs de la vie de la personne, faciliter l’évaluation de cette influence et l’émergence de conclusions précieuses

  • Bases NAR 2/3

    • Date : jeudi 24 novembre 2016
    • Lieu : 124 rue de la Citadelle 7500 Tournai - salle B5
    • Horaire : 9h-17h
    • Durée : 7,0
    • Formateur : Barrois Isabelle
    • Programme :

      Déclaration de position : identifier et densifier les exceptions

      Conversation pour redevenir auteur et premiers pas du questionnement narratif: favoriser une description riche et non structuraliste des expériences du paysage de l’action, amener à déconstruire l’histoire dominante, intégrer des lignes éditoriales dans la conversation, adopter un langage externalisant

  • Bases NAR 3/3

Plus de 10 places disponibles.