:

Session : FB 2015 - Bases des thérapies brèves

Plus de 10 places disponibles.

Planning

Date Séance Lieu Horaire Durée Formateur
dimanche 24/05/2015 Principes et outils 1/3 Chercq 9h-17h 7,0 Doutrelugne Yves
lundi 25/05/2015 Principes et outils 2/3 Chercq 9h-17h 7,0 Doutrelugne Yves
mardi 26/05/2015 Principes et outils 3/3 Chercq 9h-17h 7,0 Terakowski Jean-François
lundi 01/06/2015 Bases TOS 1/3 Tournai Choiseul 3+4 9h-17h 7,0 Vallée Alain

Liste des séances

  • Principes et outils 1/3

    • Date : dimanche 24 mai 2015
    • Lieu : Chercq
    • Horaire : 9h-17h
    • Durée : 7,0
    • Formateur : Doutrelugne Yves
    • Programme :

      LES PIONNIERS : Naissance et croissance de la Thérapie Brève.   

      PRINCIPES :

      • Une analyse n’est pas une thérapie
      • Qu’est-ce qu’une Thérapie Brève ?
      • La Systémique : rapports de l’Ecole de Palo Alto avec Milton Erickson.
      • Construction de la réalité : cadrage et recadrage.
      • La connaissance du pourquoi n’est ni nécessaire ni suffisante pour changer
      • Changement ou pansement ?

      OUTILS

      • Touriste, Plaignant ou Client ? Comment travailler avec des patients peu motivés
      • Définition du problème et de l’objectif
      • On apprend en faisant. Progressivité. Position de l’anthropologue. Utiliser ce qui est présent. Doubles liens.
      • Paradoxes  + interventions paradoxales
      • Quinze tactiques et stratégies
      • Deux grilles d’intervention
      • Exercices (Cas Peter Brookes), vidéo et travail de cas cliniques apportés par les participants

  • Principes et outils 2/3

  • Principes et outils 3/3

  • Bases TOS 1/3

    • Date : lundi 01 juin 2015
    • Lieu : Tournai Choiseul 3+4
    • Horaire : 9h-17h
    • Durée : 7,0
    • Formateur : Vallée Alain
    • Programme :

      Le constructivisme

      À partir de l'oeuvre des philosophes Ludwig Wittgenstein et Jacques Derrida, puis des travaux de Michel Foucault notamment, s'est dessinée la conception constructiviste de la réalité, c'est-à-dire que la réalité telle que nous la concevons est la résultante des différents discours portés sur tel ou tel phénomène. Si, dans un groupe, cette résultante peut arriver, spontanément ou non, à désigner tel ou tel comportement comme problème ou déviance ; de la même façon, il est possible de parvenir à construire une nouvelle description qui ne désignera plus le comportement en tant que problème sans solution, mais éventuellement, en tant que non-problème, limitation, voire même nouvelle ressource.

      Le point de vue solutionniste

       Le passage de la conception du problème-toujours-là à celle d'une solution qui dissout le problème passe par la notion de la découverte d'une exception qui rend inacceptable la notion de permanence du problème. Cette différence qui crée une différence, à travers la découverte de l’exception, est l'apport fondamental du point de vue solutionniste.

      À partir de ces conceptions et de l'apport de Milton Erickson, célèbre thérapeute étasunien ,et de celles du BTC de PaloAlto ,est né un ensemble de techniques  (Steve de Shazer, Imsoo Kim Berg et W O’Hanlon )  dont la notoriété s'est faite principalement sur l'utilisation en psychothérapie, mais qui est également parfaitement utilisable dans la guidance (coaching) de personnes ou de groupes confrontés à des situations décrites en termes de problème pour les amener à une situation décrite en termes de solution adaptée.

       

      Programme

      La création de l’alliance

      Expériences de communication : savoir écouter littéralement ce qui est dit.

      Exercices de reformulation.

      Exercices de  questionnement en vue de trouver-créer un objectif.

      Evaluation de l’alliance

Plus de 10 places disponibles.